Découvrez le musée autrement

Le labotextil vous propose une découverte décalée de nos collections à travers des expérimentations et des projets d'étudiants, d'artistes, de visiteurs. À vos propositions !

1/3
  • Alexia Leclercq, Poésie protectrice, 2020  © musée des Tissus – Sylvain Pretto
  • Kulah khud, Casque à camail et nasal mobile, Perse, fin du XVIIIe siècle © Lyon, musée des Tissus – Pierre Verrier
  • Kulah khud, Casque à camail et nasal mobile, Perse, fin du XVIIIe siècle © Lyon, musée des Tissus – Pierre Verrier
Alexia Leclercq, Poésie protectrice, 2020
musée des Tissus – Sylvain Pretto
Kulah khud, Casque à camail et nasal mobile, Perse, fin du XVIIIe siècle
Lyon, musée des Tissus – Pierre Verrier
Kulah khud, Casque à camail et nasal mobile, Perse, fin du XVIIIe siècle
Lyon, musée des Tissus – Pierre Verrier

  « Poésie protectrice » - Alexia Leclercq

Créée en hommage aux femmes iraniennes et inspirée des combats de l'avocate Nasrin Sotoudeh et de la poétesse Forough Farrokhzad, cette pièce cherche à mettre à l'honneur la force et la résilience de ces femmes.

Sa forme est inspirée de celle d'un sabre qui aurait été tordu et enroulé autour du corps, transformant l'arme en protection, tandis que les mots gravés sur ce sabre représentent la force de la parole de ces femmes.

38 x 56 x 40 cm

DNMADE-Objets précieux


1/2
  • Bastien Donat et Eloïse Boyer, Venus Couch, 2020 © musée des Tissus - Sylvain Pretto
  • Maison Bianchini-Férier (fabricant), Raoul Dufy (dessinateur), Amphitrite, Lyon, 1925 © © musée des Tissus – Pierre Verrier
Bastien Donat et Eloïse Boyer, Venus Couch, 2020
musée des Tissus - Sylvain Pretto
Maison Bianchini-Férier (fabricant), Raoul Dufy (dessinateur), Amphitrite, Lyon, 1925
© musée des Tissus – Pierre Verrier

  « Venus Couch » - Bastien Donat et Eloïse Boyer

« Ce banc traduit en volume les corps féminins présents sur l'œuvre de Raoul Dufy. La mousse présente sous le silicone invite le spectateur à s'asseoir sur le banc pour ressentir ces formes généreuses et charnelles. »

Matériaux : Chêne brut, CP peuplier et silicone

2300(L)x1100(l)x450/600(h)mm

DNMADE-Objet mobilier & DNMADE-Numérique


1/2
  • Marine François, Plastron illusion, 2020 © musée des Tissus – Sylvain Pretto
  • Françoise Micoud, Demain la première froidure, Paris, 2007 © musée des Tissus – Pierre Verrier
Marine François, Plastron illusion, 2020
musée des Tissus – Sylvain Pretto
Françoise Micoud, Demain la première froidure, Paris, 2007
musée des Tissus – Pierre Verrier

  "Plastron illusion" - Marine François

Ce plastron s’inspire de la structure ajourée de la dentelle. Fabriqué en cousant des cordes entre elles puis en les recouvrant de résine, ce bijou présente une armature légère mais solide qui épouse les formes du corps. Mon projet vise à mettre en avant le travail artisanal car l’entièreté de la couture a été réalisée à la main.

Cordes tressées en polyester, résine et fil de couture
29 x 30 x 23 cm.

DNMADE-Objets précieux


1/2
  • Pascaline Lemaire, En mouvement, 2020 © musée des Tissus – Sylvain Pretto
  • Pietro Seminelli,  Sous les cieux, Italie, septembre 2008 © musée des Tissus – Pierre Verrier
Pascaline Lemaire, En mouvement, 2020
musée des Tissus – Sylvain Pretto
Pietro Seminelli, Sous les cieux, Italie, septembre 2008
musée des Tissus – Pierre Verrier

  « En mouvement » - Pascaline Lemaire

Et si les peuples étaient restés nomades ?

Ce mode de vie de perpétuels déplacements les a obligés à inventer des accessoires démontables et facilement transportables. Cette parure permet aux chefs de se montrer plus impressionnant lors d'échanges et de rencontres avec d'autres groupes. L'esthétique de la couronne est extraite des couleurs et de l'origami présentent dans l’œuvre de Pietro Seminelli.

Couronne en laiton noirci, fils de maillechort et tissu de coton violet

39 x 32 x 10 cm

DNMADE-Objets précieux


1/3
  • Méryl Vidon, Kouvion Blongo, 2020 © musée des Tissus – Sylvain Pretto
  • Méryl Vidon, Kouvion Blongo, 2020 © musée des Tissus – Sylvain Pretto
  • Pietro Seminelli,  Sous les cieux, Italie, septembre 2008 © musée des Tissus – Pierre Verrier
Méryl Vidon, Kouvion Blongo, 2020
musée des Tissus – Sylvain Pretto
Méryl Vidon, Kouvion Blongo, 2020
musée des Tissus – Sylvain Pretto
Pietro Seminelli, Sous les cieux, Italie, septembre 2008
musée des Tissus – Pierre Verrier

  « Kouvion Blongo » - Méryl Vidon

Et si le design s’était toujours basé sur le pliage plutôt que l’assemblage ?

On réinventerait le mode de construction de l’objet pour mettre en avant l’origami qui est un art traditionnel et scientifique d’une grande technicité.

On enlève tout super flu d’assemblage et on retranscrit une technique de pliage en mêlant bois et textile.

Nous avons une matrice constituée de plusieurs parties qui forment l'assise, le dossier et les pieds. Toutes ces parties sont conçues avec deux pièces de contreplaqué et d'un tissu coton que l'on colle entre ces pièces. Ainsi, une fois que l'on assemble les parties de la matrice, on peut plier et déplier l'objet grâce au tissu qui fait office de charnière.

H 960 X L 340 x L 630 mm


1/5
  •  © Ambre TOUCHE
  • jury Dress code © Association DECLIC
  •  © Ambre TOUCHE
  •  © Ambre TOUCHE
  •  © Ambre Touche
Ambre TOUCHE
jury Dress code
Association DECLIC
Ambre TOUCHE
Ambre TOUCHE
Ambre Touche

  Les Espoirs de la Mode Lyonnaise

Véritable moment de rencontre, d’échange entre professionnels et passionnés de mode, le concours des Espoirs de la Mode Lyonnaise, créé en 2018 par Dress Code (EM Lyon), vous emmène à la découverte des talents cachés de notre région !

Souhaitant apporter une dimension responsable à cet évènement, c'est le thème de l'Upcycling qui a été mis en avant cette année par les participants et Dress Code.


1/6
  •  © Association DECLIC - EMLyon
  •  © Association DECLIC - EMLyon
  •  © Association DECLIC - EMLyon
  •  © Association DECLIC - EMLyon
  •  © Association DECLIC - EMLyon
  •  © Association DECLIC - EMLyon
Association DECLIC - EMLyon
Association DECLIC - EMLyon
Association DECLIC - EMLyon
Association DECLIC - EMLyon
Association DECLIC - EMLyon
Association DECLIC - EMLyon

  Jérôme Baudoux, lauréat des Espoirs de la Mode Lyonnaise

Les tenues et accessoires Reworksfair sont faits à partir de vêtements à la fois de seconde main et hors d'usage provenant des rebuts de la friperie vintage Retro'sfair.
La collection présentée mêle sportswear et streetwear, moderne et vintage, et surtout upcycling et conscience écologique.

Sa création a été grandement inspirée mais aussi contrainte par les défauts, les dimensions et les couleurs des pièces d'origine.


1/6
  •  © Anouck Perrichon
  •  © Anouck Perrichon
  •  © Anouck Perrichon
  •  © Anouck Perrichon
  •  © Anouck Perrichon
  •  © Anouck Perrichon
Anouck Perrichon
Anouck Perrichon
Anouck Perrichon
Anouck Perrichon
Anouck Perrichon
Anouck Perrichon

  "Quand les mots me manquent..." - Anouck Perrichon

Collection primée par le jury des Espoirs de la Mode Lyonnaise.

C’est au travers d’un travail de matière et de broderie que la créatrice veut exprimer les désordres psychologiques que peuvent ressentir les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Ce témoignage traduit les mots qui vont et qui viennent avec des broderies de mots sur les vêtements.


1/10
  • Xing-Lou Lamboley © Dn made mode 3
  • Agathe Sangline © Dn made mode 3
  • Antoine Panabiere © Dn made mode 3
  • Hugo Ehret © Dn made mode 3
  • Jean Deforet © Dn made mode 3
  • Julia Chaigneau © Dn made mode 3
  • Léa Viry © Dn made mode 3
  • Pauline Galimont © Dn made mode 3
  • Yasmine Ben Njima © Dn made mode 3
Xing-Lou Lamboley
Dn made mode 3
Agathe Sangline
Dn made mode 3
Antoine Panabiere
Dn made mode 3
Hugo Ehret
Dn made mode 3
Jean Deforet
Dn made mode 3
Julia Chaigneau
Dn made mode 3
Léa Viry
Dn made mode 3
Pauline Galimont
Dn made mode 3
"L'homme-oiseau grotesque" - Vincent Monnier
Dn made mode 3
Yasmine Ben Njima
Dn made mode 3

  Oiseaux

La mention DN MADE Mode, mention Design, Recherche, Image forme les étudiants à concevoir des démarches créatives ouvertes sur les différents secteurs d’activité du champ du design tel que le vêtement, le matériau, l’accessoire, le design et la communication par la photographie et la vidéo. Elle permet de s’ouvrir à différents univers et donc de développer un parcours personnel adapté à son projet professionnel.

Dans le cadre de La grande lessive 2021, les étudiants ont trouvé leur inspiration sans limite dans les collections du musée des Tissus et des Arts décoratifs.


1/16
  • Collège Gorges Clemenceau - Lyon 7 © Julien Minard
  • Collège Gorges Clemenceau - Lyon 7 © Julien Minard
  • Ecole de Chaussan (CP) © Valerie Agnesina
  • Ecole de Chaussan (CP) © Valerie Agnesina
  • Ecole chateau-Gaillard de Villeurbanne (maternelle) © Delphine Sauzede
  • Ecole chateau-Gaillard de Villeurbanne (maternelle) © Delphine Sauzede
  • Collège Les iris - Villeurbanne © Maëlle Pasquier
  • Collège les iris - Villeurbanne © Maëlle Pasquier
  •  © Julie Ghys
  •  © Julie Ghys
  • Lycee Jehanne de France - Lyon 9 © Anne Coupannec
  • Lycee Jehanne de France - Lyon 9 © Anne Coupannec
  • Lycée Marie Curie © Nathalie Batail
  • Lycée Marie Curie © Nathalie Batail
  • Ecole Albert Camus - Lyon 5 © Annick Chalamet
  • Ecole Albert Camus - Lyon 5 © Annick Chalamet
Collège Gorges Clemenceau - Lyon 7
Julien Minard
Collège Gorges Clemenceau - Lyon 7
Julien Minard
Ecole de Chaussan (CP)
Valerie Agnesina
Ecole de Chaussan (CP)
Valerie Agnesina
Ecole chateau-Gaillard de Villeurbanne (maternelle)
Delphine Sauzede
Ecole chateau-Gaillard de Villeurbanne (maternelle)
Delphine Sauzede
Collège Les iris - Villeurbanne
Maëlle Pasquier
Collège les iris - Villeurbanne
Maëlle Pasquier
Julie Ghys
Julie Ghys
Lycee Jehanne de France - Lyon 9
Anne Coupannec
Lycee Jehanne de France - Lyon 9
Anne Coupannec
Lycée Marie Curie
Nathalie Batail
Lycée Marie Curie
Nathalie Batail
Ecole Albert Camus - Lyon 5
Annick Chalamet
Ecole Albert Camus - Lyon 5
Annick Chalamet

  Tous des oiseaux

Le musée des Tissus — fermé pour travaux — reste ouvert dans un espace sans limite. Hors les murs, des interventions sont proposées pour continuer ce grand voyage à travers les riches et inépuisables collections.

En octobre dernier, le musée a souhaité s’associer à l’évènement culturel, «  La Grande Lessive ». Pour cette édition, l’artiste Joëlle Gonthier — à l’initiative de cette installation artistique éphémère — invite toutes les collectivités à réfléchir à l'incitation "Tous des oiseaux".

Ce thème répond — après plus d’une année où nous nous sommes tous sentis comme en cage — à notre soif de liberté et d'envol vers un ailleurs.



  Voyage en Uchronie

Les étudiants de la SEPR (Société d’Enseignement Professionnelle du Rhône) se sont inspirés de certaines pièces des collections du musée des Tissus afin de concevoir, de penser, de réaliser .... de nouvelles œuvres, autour d'une thématique commune "Voyage en Uchronie".


 ©

 Impressions Botaniques par Johanna Elalouf

La technique de l'Ecoprint illustrée par Johanna Elalouf, artiste plasticienne intervenante pour le musée des Tissus ! Cette technique sera abordée pendant les cours hebdomadaires "Designers en herbe - l'atelier de la mode et de la création textile" organisés au musée !


 ©

 Folklore imaginaire

Découvrez "Folklore imaginaire", un travail mélangeant costumes, photographie et montage numérique. Réalisé par l'artiste plasticienne Johanna Elalouf avec des lycéens dans le cadre d'un workshop patrimoine textile au musée des Tissus.


 © © A. Brooks

 Quand nos collections inspirent les visiteurs

Dessin de A. Brooks.