Fleurs et papillons de tissus

1/10
  •  © © musée des Tissus - Pierre Verrier
  •  © © musée des Tissus - Pierre Verrier
  •  © © musée des Tissus - Pierre Verrier
  •  © © musée des Tissus - Pierre Verrier
  •  © © musée des Tissus - Pierre Verrier
  •  © © musée des Tissus - Pierre Verrier
  •  © © musée des Tissus - Pierre Verrier
  •  © © musée des Tissus - Pierre Verrier
  • Maison Hermès, Christine Henry, *Fleurs et papillons de tissus*, Paris, automne-hiver 2013. © © musée des Tissus - Pierre Verrier
  •  ©
© musée des Tissus - Pierre Verrier
© musée des Tissus - Pierre Verrier
© musée des Tissus - Pierre Verrier
© musée des Tissus - Pierre Verrier
© musée des Tissus - Pierre Verrier
© musée des Tissus - Pierre Verrier
© musée des Tissus - Pierre Verrier
© musée des Tissus - Pierre Verrier
Maison Hermès, Christine Henry, Fleurs et papillons de tissus, Paris, automne-hiver 2013.
© musée des Tissus - Pierre Verrier
11 oct 2013 05 jan 2014
En partenariat avec
Commissariat
Maximilien Durand , directeur du MTMAD
Claire Berthommier , chargée des collections du MTMAD

Documentation

11 oct 2013 05 jan 2014
En partenariat avec
Commissariat
Maximilien Durand , directeur du MTMAD
Claire Berthommier , chargée des collections du MTMAD

Documentation


L’exposition, organisée par Hermès et le musée des Tissus, célèbre la genèse d’un carré de soie dessiné par Christine Henry.

C’est dans les collections du musée qu’elle a trouvé une inépuisable source d’inspiration pour créer «  Fleurs et Papillons de Tissus ». «  Ce carré est vraiment né grâce aux tissus anciens rassemblés au musée des Tissus », explique Christine Henry. «  Et les motifs floraux représentés Sur les étoffes ont été le critère essentiel de sélection des tissus que j’ai retenus. De l’Égypte copte à nos jours, les artistes qui ont réalisé ces tissus ont très souvent trouvé leur inspiration dans la nature et bien évidemment dans les fleurs. J’ai essayé de représenter ce lien invisible qui unit le travail de ces artistes que des siècles séparent parfois. À cet effet, j’ai choisi le symbole des papillons et de leurs ailes en éventail. Chaque papillon est porteur d’un tissu précis. Et les fleurs au second plan prouvent leur origine dans ces mêmes tissus. »

Le musée des Tissus a été fondé en 1856 pour renouveler la création contemporaine grâce aux meilleurs exemples du passé.

C’est pour prolonger cette mission qu’il ouvre aujourd’hui ses portes à l’une des plus grandes maisons de création contemporaine depuis 1837, la maison Hermès. Ensemble, ils partagent les mêmes valeurs et le même attachement aux savoir-faire et à l’excellence.

Les liens unissant le musée à Hermès sont forts. Depuis de nombreuses années, le musée des Tissus fait entrer dans ses collections des carrés réalisés par Hermès dans ses ateliers situés au cœur du Lyonnais, berceau de la soie. La collection des carrés Hermès constituée est une des toutes premières en France.

C’est la première fois que les trésors du musée inspirent la naissance d’un carré à la maison Hermès. Celui-ci a nécessité 28 cadres d’impression pour transcrire toute la subtilité des coloris et la poésie des dessins mis en œuvre par Christine Henry.