Compositions dévoilées

Vues sur les collections

1/11
  • Luc Druez, ombre de robe XVIIIe siècle, Belgique, 2004. © © musée des Tissus – Sylvain Pretto / Pierre Verrier
  • Mariano Fortuny y Madrazo, Robe *Delphos* à tunique courte, Venise, vers 1920-1930. © © musée des Tissus – Pierre Verrier
  • Chape ou pluvial, Italie, XV^e siècle (pour le velours) France, Angleterre ou Flandre, XV^e siècle (pour les broderies). © © musée des Tissus – Pierre Verrier
  • Étendard de l'ordre Rifai, Iran, XVII^e -XVIII^e siècle. © © musée des Tissus – Pierre Verrier
  • Robe de théâtre *nō*, Japon, fin du XVIII^e siècle – début du XIX^e siècle. © © musée des Tissus – Pierre Verrier
  • Robe Empire, France, vers 1810. © © musée des Tissus – Pierre Verrier
  • Habit composé d'une veste, d'un gilet et d'une culotte, France, vers 1785. © © musée des Tissus – Pierre Verrier
  • Manteau à décor d’œillets, Iran, milieu du XVII^e siècle. © © musée des Tissus – Pierre Verrier
  • Robe de cour masculine semi-formelle, ou *jifu*, Chine, dynastie Qing, vers 1800-1830. © © musée des Tissus – Sylvain Pretto
  • Châle carré à fond noir, Inde, vers 1840. © © musée des Tissus – Sylvain Pretto
  • Raoul Dufy, Bianchini-Férier, *Amphitrite*, Lyon, 1925. © © musée des Tissus – Pierre Verrier
Luc Druez, ombre de robe XVIIIe siècle, Belgique, 2004.
© musée des Tissus – Sylvain Pretto / Pierre Verrier
Mariano Fortuny y Madrazo, Robe Delphos à tunique courte, Venise, vers 1920-1930.
© musée des Tissus – Pierre Verrier
Chape ou pluvial, Italie, XVe siècle (pour le velours) France, Angleterre ou Flandre, XVe siècle (pour les broderies).
© musée des Tissus – Pierre Verrier
Étendard de l'ordre Rifai, Iran, XVIIe -XVIIIe siècle.
© musée des Tissus – Pierre Verrier
Robe de théâtre nō, Japon, fin du XVIIIe siècle – début du XIXe siècle.
© musée des Tissus – Pierre Verrier
Robe Empire, France, vers 1810.
© musée des Tissus – Pierre Verrier
Habit composé d'une veste, d'un gilet et d'une culotte, France, vers 1785.
© musée des Tissus – Pierre Verrier
Manteau à décor d’œillets, Iran, milieu du XVIIe siècle.
© musée des Tissus – Pierre Verrier
Robe de cour masculine semi-formelle, ou jifu, Chine, dynastie Qing, vers 1800-1830.
© musée des Tissus – Sylvain Pretto
Châle carré à fond noir, Inde, vers 1840.
© musée des Tissus – Sylvain Pretto
Raoul Dufy, Bianchini-Férier, Amphitrite, Lyon, 1925.
© musée des Tissus – Pierre Verrier

Une promenade colorée dans l’univers foisonnant du textile et du costume, de l’Antiquité à nos jours.

Après avoir traversé une période de grandes turbulences qui aurait pu mettre son avenir en péril, le musée, reconnu joyau du patrimoine mondial, célèbre sa renaissance en proposant une sélection de créations textiles réunies sous le thème «  Compositions dévoilées ». L’occasion de montrer au public les trésors qu’il abrite, avec un parti pris simple et esthétique donnant un aperçu de la richesse et de la diversité des œuvres conservées depuis des décennies dans les hôtels de Villeroy et de Lacroix-Laval.

Les différentes salles s’organisent autour d’une pièce maîtresse emblématique d’un thème, lui-même choisi pour sa transversalité géographique et historique. Passant du plissé au lamé, du motif du dragon à celui de l’œillet, le visiteur pourra ainsi découvrir des objets phares, certains exposés ici pour la première fois. Ce parcours en dix étapes nous plonge dans l’univers foisonnant du textile et du costume de l’Antiquité au Second Empire, de la Renaissance à la période contemporaine, dans une présentation bilingue. Les œuvres parlent d’elles-mêmes et leur proximité esquisse des liens à travers les siècles et les continents. Il se crée des correspondances et des filiations formelles ou esthétiques, des histoires particulières à chaque visiteur, qu’il soit simple curieux ou amateur averti.

Avec ce voyage dans le temps et dans l’espace, le musée reprend de belles couleurs !