FR

Le musée des Tissus et des Arts décoratifs a fermé ses portes au public le 30 avril 2021 pour travaux, afin d'entamer sa renaissance comme grand musée du XXIe siècle.

 EN

The Textile Arts and Decorative Arts Museum closed its doors to the public the 30th of April 2021 for works, to begin its rebirth as a great 21st century museum.

Un homme de la Renaissance :

Olivier de Serres 1539-1619

1/10
  •  © 2019 © atelier-tilde
  • Jacques Besson, François Béroalde de Verville, Jacques Choüet, *Théâtre des instrumens mathématiques et méchaniques*, Lyon, 1596. © © musée des Tissus – Pierre Verrier
  • François Briot, Aiguière et son bassin dits « de la Tempérance », Montbéliard, dernier quart du XVI^e siècle. © © musée des Tissus – Pierre Verrier
  • éonce Alloy, Théâtre de l'Agriculture et Mesnage des Champs (revers), Paris, XX^e siècle. © © musée des Tissus – Sylvain Pretto
  • Léonce Alloy, Olivier de Serres, père de l'Agriculture française (1539-1619) (avers), Paris, XX^e siècle. © © musée des Tissus – Sylvain Pretto
  • an van der Straet , dit Stradanus, Karel van Mallery, Philippe Galle, *Vermis Sericus* (frontispice), Anvers, entre 1590 et 1600. © © musée des Tissus – Pierre Verrier
  • Jacques Lemercier, *Henri IV dessigné sur la statue de bronze de Saint-Jean-de-Latran*, France, 1610. © © musée des Tissus – Sylvain Pretto
  • Broderie pour siège à décor floral naturaliste, Suisse, France ou Allemagne du sud, fin du XVI^e siècle - début du XVII^e siècle. © © musée des Tissus – Pierre Verrier
  • elours aux armes du roi de France Henri II, Flandres, 1547-1559. © © musée des Tissus – Pierre Verrier
  • Jan van der Straet, dit Stradanus, *La chasse à la loutre*, France, début du XVII^e siècle. © © musée des Tissus – Basset
2019 © atelier-tilde
Jacques Besson, François Béroalde de Verville, Jacques Choüet, Théâtre des instrumens mathématiques et méchaniques, Lyon, 1596.
© musée des Tissus – Pierre Verrier
François Briot, Aiguière et son bassin dits « de la Tempérance », Montbéliard, dernier quart du XVIe siècle.
© musée des Tissus – Pierre Verrier
éonce Alloy, Théâtre de l'Agriculture et Mesnage des Champs (revers), Paris, XXe siècle.
© musée des Tissus – Sylvain Pretto
Léonce Alloy, Olivier de Serres, père de l'Agriculture française (1539-1619) (avers), Paris, XXe siècle.
© musée des Tissus – Sylvain Pretto
an van der Straet , dit Stradanus, Karel van Mallery, Philippe Galle, Vermis Sericus (frontispice), Anvers, entre 1590 et 1600.
© musée des Tissus – Pierre Verrier
Jacques Lemercier, Henri IV dessigné sur la statue de bronze de Saint-Jean-de-Latran, France, 1610.
© musée des Tissus – Sylvain Pretto
Broderie pour siège à décor floral naturaliste, Suisse, France ou Allemagne du sud, fin du XVIe siècle - début du XVIIe siècle.
© musée des Tissus – Pierre Verrier
elours aux armes du roi de France Henri II, Flandres, 1547-1559.
© musée des Tissus – Pierre Verrier
Jan van der Straet, dit Stradanus, La chasse à la loutre, France, début du XVIIe siècle.
© musée des Tissus – Basset
27 mai 2019 31 août 2020
Commissariat
Esclarmonde Monteil , directrice du musée des Tissus de Lyon, conservateur en chef du patrimoine
Scénographie
Atelier Tilde , Mathilde Marguerite Bardel, assistée de Mickaël Cunha & Guillaume Cousin

Documentation

Journal du musée des Tissus #01

12 pages, 210x420mm
 © © Documents.design
27 mai 2019 31 août 2020
Commissariat
Esclarmonde Monteil , directrice du musée des Tissus de Lyon, conservateur en chef du patrimoine
Scénographie
Atelier Tilde , Mathilde Marguerite Bardel, assistée de Mickaël Cunha & Guillaume Cousin

Documentation

Journal du musée des Tissus #01

12 pages, 210x420mm
 © © Documents.design

À l’occasion des 400 ans de la disparition d’Olivier de Serres, le musée célèbre cette figure de la Renaissance.

Paru en 1600, l’ouvrage Théâtre d’Agriculture et mesnage des champs, qui a connu une vingtaine d’éditions depuis, a valu à Olivier de Serres le titre de père de l’agronomie française. Cet ardéchois a contribué aussi à la diffusion de la culture des mûriers et à l’élevage des vers à soie en France. Mais si son œuvre a joui d’une postérité glorieuse, sa vie reste mal connue.

Né sous le règne de François Ier en 1539, Olivier de Serres a connu sept rois de France jusqu’à sa mort en 1619, sous Louis XIII. Fils d’un bourgeois marchand de draps, c’est un homme de son temps. Protestant modéré et diacre de l’église réformée, il participe aux guerres de religion qui dévastent le pays. Témoin de la diffusion des arts et des sciences à travers l’Europe, cet humaniste s’appuie sur l’expérimentation pour implanter de nouvelles méthodes d’agriculture. L’exposition qui lui est consacrée restitue cette figure de la Renaissance dans son époque, à travers la présentation d’une soixantaine d’objets illustrant la vie domestique, l’évolution des modes, la production textile, l’essor de l’imprimerie, l’agriculture et la botanique, les guerres de religion et la succession des monarques entre 1539 et 1619.

L’exposition se prolonge hors les murs : douze jeunes pousses de mûriers, issues de la précieuse collection du Conservatoire de Sainte Foy-lès-Lyon, ont pris place dans la cour du musée, en partenariat avec Silk me Back. Plantées au moment où le musée s’apprête à vivre sa métamorphose, ces boutures vont s’épanouir dans les années à venir.